Le projet ferroviaire est-africain soutenu par la Chine

La Chine et les dirigeants d’Afrique de l’Est viennent de signer officiellement le projet de liaison ferroviaire régionale visant à relier le Kenya au Sud Soudan, via l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi. L’accord entre la Chine et le Kenya avait déjà été conclu l’année dernière.
Le choix porté sur la China Road & Bridge Corporation, pour réaliser la partie kényane du tracé a été confirmé, en dépit de l’absence d’appel d’offres.
Selon The East African, les pays concernés ambitionnent maintenant de s’appuyer sur Pékin pour obtenir un mécanisme de financement régional visant à accroître la viabilité financière du projet et en réduire le coût. Les travaux devant débuter en octobre prochain, les Etats ont intensifié leur quête de partenaires financiers. L’Ouganda envisage d’avoir recours à un PPP.  A l’instar du Kenya et du Rwanda, le pays a par ailleurs conclu un accord de compréhension avec Africa50, entité commerciale qui dépend de la Banque Africaine de Développement, visant à mobiliser des capitaux privés.  La SFI a d’ores et déjà témoigné de son intérêt à participer au financement via Africa50.

China, east African leaders sign up for new rail link – Reuters

Cet article, publié dans Contrat, Financements, Projet, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s