Ethiopie : l’agence allemande de développement mise en cause

Selon un rapport publié par la Cour des Comptes d’Ethiopie, 51% des projets financés par la GIZ et visant à la construction de postes sanitaires auraient été attribués sans appel d’offres. La GIZ, l’Agence de développement internationale allemande, a financé 475 unités de ce type dans le pays. Selon le document évoqué, les édifices qui ont été réalisés souffrent également d’une qualité médiocre. Et ont subi des délais de construction anormaux, l’un des chantiers ayant atteint un record de 1193 jours contre 365 initialement prévus. Sur les 169 postes qui devaient être bâtis dans la région d’Oromiya, 113 ont souffert de retards. Et certains des projets financés n’ont jamais été réalisés conformément aux plans qui étaient prévus…

allAfrica.com: Ethiopia: Audit Report Reveals 51 Percent of Giz-Funded Health Stations Awarded Without Construction Bid.

Cet article, publié dans Aide au Développement, Institutions, RSE, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s