L’Algérie et le Tchad veulent coopérer dans les infrastructures

L’Algérie pourrait coopérer avec des pays tiers dans le secteur des infrastructures au Tchad. Il s’agit de l’une des annonces effectuées par Ramtane Lamamra, Ministre des affaires étrangères algérien, au cours de la Commission mixte algéro-tchadienne qui se tient actuellement à Alger. La commission, qui ne s’était pas tenue depuis 1991, vise à redynamiser les échanges et la coopération entre les deux pays. Une coopération triangulaire permettrait une meilleure assise des projets, selon M. Lamamra. Le Tchad, qui aspire à entrer dans le cercle des émergents à l’horizon 2025, a besoin de développer ses infrastructures énergétiques et de transport pour y parvenir. Le pays est enclavé et ambitionne de développer ses accès aux ports algériens ainsi qu’à la transsaharienne pour permettre au commerce de prospérer.

Nécessité de renforcer la coopération économique entre l’Algérie et le Tchad.

Cet article, publié dans Marché, Soutien Export, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s