Russie/Ukraine : premières difficultés pour Strabag

Strabag vient de faire savoir qu’il craignait des difficultés de paiement relatif à un projet qu’il mène actuellement en Ukraine. Le groupe est en effet titulaire d’un contrat de 140 M € portant sur l’extension d’un port près d’Odessa. Ce contrat a été remporté à la fin de 2012. Les travaux, qui sont pour moitié achevés (et réglés) pourraient être gelés ou abandonnés en raison de la crise financière que subit actuellement le pays.
Le groupe, à l’instar d’autres entreprises européennes, pourrait par ailleurs être confronté à des difficultés dans le cadre de ses activités en Russie. Vladimir Poutine vient en effet de déclarer qu’il envisageait la promulgation d’un texte l’autorisant à se saisir des biens et avoirs appartenant aux entreprises occidentales si des sanctions économiques étaient imposées à son pays. Cette annonce intervient un jour après la présentation par le gouvernement, du projet de liaison ferroviaire à grande vitesse entre Moscou et Kazan. Estimé à un montant compris entre 25,5 et 27,5 MM $, ce projet attire de nombreuses entreprises étrangères et notamment chinoises, qui ne sont pas concernées par d’éventuelles mesures de rétorsion.

Strabag says may not be paid for Ukraine project | Reuters.

Cet article, publié dans Contrat, Financements, Juridique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s