La Chine intensifie ses relations avec l’Amérique Latine

La Chine et le Mexique sont actuellement engagés dans des pourparlers visant à la création d’un fonds d’investissements commun, spécialisé dans le financement des infrastructures en Amérique Latine. Enrique Pena Nieto avait annoncé l’an dernier qu’il tablait sur des investissements privés de plus de 300 MM $ dans son pays (sur la période 2013-2018) dont un tiers affecté aux secteurs des télécoms et des transports.
Pour l’heure, les capacités financières du fonds ne sont pas encore connues.
Cette annonce fait suite à la création du Forum entre la Chine et la Communauté des Etats d’Amérique Latine et des Caraïbes (CELAC) mis en place à la fin du mois de janvier dernier. La Chine est aujourd’hui le second partenaire commercial du continent sud-américain, notamment grâce aux matières premières. L’intérêt chinois va toutefois plus loin, la région offrant un débouché important pour les marchandises et les entreprises de BTP.
En termes politiques, il s’agit également pour la Chine de se poser en alternative aux Etats-Unis, la CELAC constituant une entité « concurrente » à l’Organisation des Etats Américains. Elle réunit en effet tous les pays du continent, à l’exception des Etats-Unis et du Canada.
La Chine pourrait par ailleurs participer au futur fonds (également dédié aux infrastructures) dont la création est envisagée par les 4 pays de l’Alliance du Pacifique (Colombie, Chili, Mexique Pérou). Cette organisation a été créée en 2012 et vient d’entériner l’abrogation de 92% des droits de douane pour les marchandises et les services dans le cadre de son intégration régionale. La prochaine étape consistera à formaliser les relations extérieures du groupe, notamment celles des 25 pays observateurs dont la Chine fait partie. Il s’agira également de mutualiser les moyens en matière de représentation à l’international, à l’image de la Colombie et du Pérou, qui ont d’ores et déjà décidé de partager leur ambassade à Bakou.

Mexico says in talks with China to form infrastructure fund | Reuters.

Cet article, publié dans Financements, Influence, Institutions, Marché, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s