L’Afrique, un marché d’avenir pour les entreprises allemandes ?

Les entreprises allemandes sont peu présentes sur le continent africain. Elles craignent la corruption et l’instabilité politique. Chantiers interrompus par les gouvernements qui les ont initiés ; routes qui ne sont pas entretenues suivant les conditions contractuelles… Selon Jörg Wellmeyer qui dirige Strabag International, si les entreprises veulent bien endosser certains risques, elles ne sont pas prêtes à affronter l’opposition de leur donneur d’ordre (l’Etat) si celui-ci refuse de les payer à la suite de troubles politiques.
Franck Kehlenbach, à la tête de la Fédération Allemande de la Construction, plaide pour une meilleure couverture de ces risques. Il milite pour qu’une part de l’investissement initial ou des recettes à venir soit couverte par des banques ou par l’aide au développement. Ce qui n’est pas le cas actuellement. Ce type de garanties n’est pas considéré comme faisant partie de l’ODA. Changer ces règles constituerait un véritable appel d’air pour les investisseurs qui pourraient plus facilement concrétiser leurs projets.
Rappelons que selon le PIDA (Programme pour le Développement des Infrastructures de l’Union Africaine), l’Afrique devrait recevoir quelque 380 MM $ d’investissements répartis entre les routes, les chemins de fer, les ports, les aéroports et les centrales à l’horizon 2030.

Afrikas Großprojekte: Die Zukunft in Beton gegossen | Wirtschaft | DW.DE | 10.02.2014.

Cet article, publié dans Financements, Marché, Soutien Export, Stratégie d'entreprise, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s