La NCCD quitte la Libye en raison des conditions de sécurité

L’entreprise égyptienne NCCD (National Company for Construction & Development) a annoncé avoir suspendu toutes ses discussions avec les autorités libyennes à la suite du kidnapping de 5 membres du corps diplomatique égyptien dans le pays. La NCCD est l’une des plus importantes entreprises de construction de son pays. Avant la Révolution, elle était à la tête de 500 M £E de projets en Libye. Le Président du groupe, Safwan Al-Salami, a déclaré qu’il suspendait tout projet jusqu’au retour de la stabilité.
Récemment, le responsable de l’agence coréenne pour la promotion des investissements a été brièvement enlevé puis libéré. Et deux salariés italiens d’une entreprise de BTP qui oeuvrait à Derna, dans l’est du pays, sont portés disparus.

Egyptian construction company shelves projects following embassy kidnappings | Libya Herald.

Cet article, publié dans Marché, Stratégie d'entreprise, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s