Canal de Panama : pas de gel des travaux

L’Autorité du Canal de Panama a rejeté la proposition de médiation de la Commission Européenne dans le cadre du conflit qui l’oppose au consortium GUPC (Sacyr/Impregilo/Jan de Nul). Le refus fait suite à l’approche d’Antonio Tajani, vice-Président de la Commission et Commissaire en charge de l’Industrie qui s’était déclaré volontaire pour trouver une solution diplomatique à la crise. Les autorités panaméennes ont réaffirmé leur souhait de parvenir à une issue via les mécanismes que recèle le contrat.
Les entreprises ont de leur côté annoncé qu’elles écartaient pour le moment l’idée de geler les travaux du Canal.
Selon El Mundo, le gouvernement espagnol se serait adressé à Sacyr pour lui demander d’agir de manière « responsable », eu égard à l’image du pays sur le continent latino-américain. Manuel Manrique (Président de Sacyr) se serait également assuré du maintien de l’engagement de l’entreprise belge Jan de Nul en cas de défection d’Impregilo. Il semble aujourd’hui qu’un cofinancement du surcoût du projet soit l’option la plus envisageable pour sortir du conflit.

La Autoridad del Canal de Panamá rechaza la mediación de la Comisión Europea,Sector inmobiliario. Expansión.com.

Cet article, publié dans Litige, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s