Les entreprises turques inquiètes de la situation libyenne

La Libye vient d’essayer d’encaisser des lettres de garantie émises par une entreprise turque de construction lors de projets antérieurs à la révolution mais a dû se résoudre à y renoncer face aux objections du groupe concerné. Les entreprises de BTP turques disposaient d’un volume de contrats estimé à 19,1 MM $ avant les évènements qui ont secoué le pays. Elles sont aujourd’hui très inquiètes des conséquences à court (résultats négatifs) et long terme (évincement des marchés en Libye ou refus de futures lettres de garantie) que pourrait provoquer l’initiative prise par le gouvernement libyen.
Selon certains membres des autorités turques, la tentative serait un geste politique d’opposition face à des prises de position nationales. Sans exclure le fait que l’encaissement de ces lettres pourrait aussi n’être lié qu’au non achèvement de certains projets.
Le gouvernement de Turquie a toutefois tâché de se montrer rassurant en insistant sur le fait que ces lettres bénéficiaient de la protection de l’Etat, en vertu d’un décret entré en vigueur en juillet 2011.

Turkish contractors face hardships in Libya despite support of revolution – Today’s Zaman, your gateway to Turkish daily news.

Cet article, publié dans Contrat, Litige, Marché, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s