Les soupçons de corruption à l’égard de Strabag ne se démentent pas

Strabag, qui a déjà fait l’objet d’une perquisition en Croatie, est toujours suspecté de corruption. Les médias locaux avancent en effet l’existence d’un versement de plus de 1 M € à la société d’autoroute locale HAC pour obtenir des contrats. Ils se fondent pour cela sur l’Agence en charge de la lutte anti-corruption, USKOK, qui a mis au jour l’existence de deux versements entre 2008 et 2009, l’un de 900 000 €, l’autre de 209 279 €, sur le compte d’un homme d’affaires croate, Igor P. Le groupe aurait par la suite récupéré une partie de ce montant en procédant à des surfacturations auprès de HAC.
Le préjudice subi par la société d’autoroute est estimé à 4,97 M € pour la période allant de 2006 à 2011. Strabag nie toute implication.

Bestechungsvorwürfe gegen Baukonzern Strabag « WirtschaftsBlatt.at.

Publicités
Cet article, publié dans RSE, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s