Perquisition au sein de la filiale croate de Strabag

Strabag vient d’opposer un démenti ferme à l’encontre des allégations stipulant son implication dans un scandale de corruption, en Croatie. Cette déclaration fait suite à la perquisition qui s’est tenue dans les bureaux locaux du  groupe. L’affaire est liée à une enquête judiciaire qui a entrainé l’arrestation de Josip Sapunar, l’ex-directeur financier de la société d’autoroute nationale HAC. Ce dernier aurait, selon les médias locaux, blanchi de l’argent entre 2006 et 2011 via 5 entreprises de BTP. Strabag, Alpine, Zagorje-Tehnobeton, Viadukt et Granit Skopje ont été citées. Le préjudice à l’égard de HAC s’élèverait à 4,59 M €.
Les tenants et aboutissants de cette affaire sont encore peu clairs à ce jour. Zagorje-Tehnobeton, à l’instar de Strabag, nie toute implication et nul ne sait encore quels ont été précisément les bénéficiaires de ces transactions.

Strabag verteidigt sich gegen Korruptionsvorwürfe – Wirtschaft S24.at – Salzburg24.at.

Advertisements
Cet article, publié dans Litige, RSE, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Perquisition au sein de la filiale croate de Strabag

  1. Ping : Les soupçons de corruption à l’égard de Strabag ne se démentent pas | SEFI Veille Internationale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s