BTP britannique : vers une indemnisation des salariés blacklistés ?

Huit entreprises de construction, parmi lesquelles Balfour Beatty, Carillion et Skanska UK, ont annoncé leur intention de procéder à une indemnisation des salariés illégitimement empêchés de travailler pendant plusieurs années. Le scandale, auquel il a été mis un terme en 2009, a entaché le secteur du BTP britannique pendant 15 ans. Plus de 40 entreprises avaient alors créé une agence illégale, « Consulting Association« , destinée à recueillir les noms de salariés jugés politiquement indésirables, ces personnes étant par la suite bannies de tout contrat avec l’une des sociétés adhérentes de l’agence.
Les représentants des salariés « blacklistés », qui considèrent la démarche initiée par les huit entreprises comme un premier pas, souhaitent toutefois qu’un jugement officiel soit rendu, notamment dans la mesure où ils mettent en cause des membres de la Police suspectés d’avoir transmis des informations les concernant à l’agence.

Construction firms to compensate unlawfully blacklisted workers | Business | theguardian.com.

Publicités
Cet article, publié dans Organisation professionnelle, RSE, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s