Zimbabwe : les entreprises locales de construction en colère

Les acteurs de la construction au Zimbabwe réclament à leur nouveau gouvernement la mise en place d’une politique visant à protéger leurs entreprises et à dynamiser leur secteur. Les groupes locaux se plaignent en effet de la concurrence des entreprises étrangères, en particulier chinoises, qui bénéficient de financements solides. La crise de liquidités que subissent les entreprises zimbabwéennes, l’essor d’une concurrence  non déclarées associée à celle des groupes chinois créent des conditions d’exercice délétères. Elles réclament donc l’instauration de lois, notamment d’indigénisation, qui leur permettraient de pouvoir oeuvrer en joint-venture ou de sous-traiter aux entreprises étrangères les marchés qu’elles remportent.

allAfrica.com: Zimbabwe: Chinese Take Over Local Construction Industry (Page 1 of 2).

Publicités
Cet article, publié dans Marché, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s