BTP coréen : 11 entreprises mises en cause pour collusion

Le Parquet coréen vient de confirmer les pratiques frauduleuses de 11 entreprises de BTP impliquées dans le « Four Major Rivers Restoration Project« . Il s’agit de Hyundai Engineering & Construction, Daewoo E&C, Samsung Construction & Trading, Daelim Industrial, GS E&C, SK E&C, POSCO E&C, Hyundai Development Company, Samsung Heavy Industries, Kumho Industrial et Ssangyong E&C. 22 dirigeants ont été mis en examen à la suite de l’enquête.
Le Four Major Rivers Restoration Project  prévoyait la construction de réservoirs et de barrages en vue de pallier la rareté de l’eau, en améliorer la qualité et restaurer l’écosystème s’y rapportant. Parmi les entreprises mises en cause pour collusion, Hyundai, Samsung, Daewoo, Daelim, GS et SK E&C sont celles qui ont remporté les contrats les plus importants.

MK Business News.

Advertisements
Cet article, publié dans RSE, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s