Libye : Strabag fait face à des incidents

Al Hani General Construction Company, une joint-venture entre Strabag et la Libyan Investment & Development Company, a été l’objet d’une intrusion violente de la part d’anciens salariés réclamant le versement de leurs salaires. Il s’agirait d’impayés datant de 2011, date à laquelle beaucoup d’entreprises ont dû interrompre leurs activités en raison de la situation politique. Les 30 hommes, armés, ont menacé des membres de l’équipe de direction et kidnappé l’un d’eux, plusieurs heures durant.

Plusieurs groupes ont évacué leur personnel dès l’an dernier en raison des risques pesant sur leur sécurité. Aujourd’hui, la Libye dispose des fonds nécessaires pour relancer ses projets mais la bureaucratie, le cadre juridique et les restrictions relatives aux investissements étrangers freinent toujours les investisseurs.

• Concernant la Libye, vous pouvez également vous référer à Twitter

Security headaches dampen investor enthusiasm in Libya | Reuters.

Publicités
Cet article, publié dans Marché, Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s