Pologne : plusieurs pays de l’UE réclament le paiement de leurs entreprises

Six gouvernements de l’Union Européenne viennent d’écrire au Premier Ministre polonais en vue d’obtenir des éclaircissements quant au non paiement de certaines entreprises de construction routière. L’Autriche, la France, l’Allemagne, l’Irlande, les Pays-Bas et le Portugal se sont pour l’occasion rassemblés autour de cette initiative.
Pour le GDDKiA, la faute en incombe aux entreprises qui n’auraient pas respecté les standards requis et dont les chantiers n’auraient soit pas été achevés ou auraient été terminés par des entreprises tierces.
La dispute pourrait, à terme, nuire à l’image de la Pologne si  aucune solution n’était trouvée. Les créances auprès de Strabag, Alpine Bau, Bilfinger, SIAC, SISK & Roadbridge et Ferrovial s’élèvent à 3,15 MM $.
A la fin du mois de janvier, l’Union Européenne a annoncé qu’une enquête visant à clarifier les pratiques du secteur en Pologne allait être menée. Les résultats n’ont pas encore été rendus publics.

EU governments tackle Poland over unpaid road-builders | Reuters.

Publicités
Cet article, publié dans Financements, Litige, Marché, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Pologne : plusieurs pays de l’UE réclament le paiement de leurs entreprises

  1. Ping : Pologne : changement à la tête du GDDKiA | SEFI Veille Internationale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s