Bechtel signe un accord à l’amiable avec les autorités roumaines

Bechtel et l’Autorité Nationale des Routes de Roumanie viennent de conclure un accord mettant un terme définitif au projet d’autoroute de Transylvanie. Le projet avait été  remporté par le groupe américain en partenariat avec Enka, en 2003, pour un montant de 2,2 MM €. Attribué sans appel d’offres, il avait suscité les foudres de la Commission Européenne.
Les autorités roumaines verseront 48,5 M $ à l’entreprise à titre de dédommagement. Bechtel n’aura réalisé que 52 km des 415 km qui séparent Brasov et Bors près de la frontière hongroise. Le contrat avait déjà été renégocié en 2011, laissant l’entreprise à la tête de 2 tronçons sur les 8 initialement prévus. Mais c’est dès 2005 que le projet s’est montré problématique avec une inflation des coûts si importante que le gouvernement a décidé d’en renégocier les termes.
Les autorités roumaines envisagent désormais d’attribuer le projet en concession en vue de voir la construction achevée dans les meilleurs délais.

Bechtel accepts $48.5m to cancel Romanian project | Construction News | The Construction Index.

Publicités
Cet article, publié dans Litige, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s