Hanwha Engineering & Construction, à la peine en Irak

Hanwha Engineering & Construction, qui a remporté un contrat de 8 MM $ en Irak pour des constructions de logements (Bismayah New City) l’an passé, est confronté à la vacance de sa présidence pour poursuivre sa percée dans le pays. Kim Seung-youn, le Président du groupe, vient en effet d’être incarcéré pour détournement de fonds et son absence risque de laisser l’avantage à ses concurrents turcs, chinois et européens. C’est ce que craint l’ICAK (International Contractors Association of Korea), qui tablait sur des contrats supplémentaires d’Hanwha (10 MM $ : raffineries, installations militaires, centrales solaires…) pour faciliter l’accès au marché irakien à ses homologues coréens.

NO.1 경제포털 :: 매일경제.

Publicités
Cet article, publié dans Marché, Stratégie d'entreprise, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s