Ligne LGV La Mecque-Médine : des retards à déplorer

La Ministre espagnole de l’Equipement, Ana Pastor, a reconnu que le projet de ligne à grande vitesse La Mecque-Médine subissait des retards. Cette situation serait due au fait que le consortium adjudicataire, (OHL, Cobra, Consultrans, Copasa, Dimetronic, Imathia, Inabensa, Indra, Talgo, Al Shoula et Al Rosan ainsi que les entreprises publiques Ineco, Adif et Renfe) a commencé à réaliser certains tronçons plus tardivement que ce qui était prévu par le calendrier. Le contrat, remporté à la fin de 2011, est le plus important jamais remporté à l’international par les Espagnols.
La Ministre a profité de son intervention au forum Aragonex pour rappeler que le Ministère travaillait à l’élaboration d’un consortium semblable à celui de La Mecque pour concourir au projet de LGV Sao Paulo-Rio de Janeiro.

Fomento constata demoras al recibir la plataforma del AVE a La Meca.

Publicités
Cet article, publié dans Projet, Soutien Export, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s